09/02/2008

MOBILITY : un usage intelligent de la voiture

Chaque fois que c'est possible, j'utilise les transports publics, le vélo ou je marche, c'est une position de principe pour laquelle il faut faire, parfois, un petit effort. Mais quel confort et quelle tranquillité d'esprit.

De temps à autre, il est nécessaire d'avoir recours à un véhicule : transport d'objets encombrants, destination campagnarde ou horaire vraiment trop serré. Dans ce cas, il vaut la peine de penser à Mobility (https://mobility.ch/). Une fois membre (à l'année ou sociétaire), on peut réserver par internet un véhicule près de chez soi pour quelques heures, de manière très souple pour 3.- par heure et env. 42 centimes du kilomètre. Tout est inclus, y compris l'essence !

Si plus de gens recouraient à ce moyen, il y aurait plus de véhicules Mobility, plus de choix et plus de lieux. Le must, c'est de ce rendre à un rendez-vous à l'autre bout de la Suisse et de réserver un véhicule à la gare la plus proche de sa destination. En quelques minutes, on roule. On trouve aussi des utilitaires qui permettent les déménagements les plus massifs, des Smart, des breaks.

Il me semble que l'écologie intelligente n'est pas de bannir tous les véhicules sans distinction mais de les utiliser uniquement quand ils sont vraiment le meilleur moyen. En posséder un pour ... l'utiliser le moins possible n'est pas non plus une solution : non-sens économique et encombrement des rues et autres surfaces de parkings. En plus, quand la voiture est devant la maison, on finit toujours par sauter dedans sous prétexte que c'est plus simple. N'en pas avoir pousse à s'organiser autrement. Le recours à cette merveille qu'est Mobility le rend possible.

 

 

 

Commentaires

Yes indeed.

Écrit par : Sandro Minimo | 10/02/2008

C'est effectivement une excellente solution pour ceux qui n'ont pas besoin de voiture, les "métros" qui ont le privilège d'avoir à disposition un réseau dense de transports publics et su^rtout pas besoin de transbordements lointins.

Cette solution est donc avant tout destinée à des populations métropolitaines. C'est peut-être même l'une des meilleures solutions.

Ce qui est intéressant c'est le concept économique qui le soutient.

Cela nous sort un peu de cette écologie anti capitaliste qui est non seulement ringarde mais totalement hors des réalités.

Votre description est un peu idyllique mais traduit bien le confort que cette solution offre.

Le vrai point noir est le coût prohibitif du train en Suisse qui constitue un réel problème qui n'est pas uniquement économique mais aussi sociologique et, d'une certaine façon, écologique. Tant et aussi longtemps qu'il coût plus cher d'aller à Zurich, Berne ou Locarno en train qu'en voiture, je ne vois pas de décrue du trafic routier. A moins bien entendu que l'on passe par l'attaque à la la liberté de déplacement.

Vu les enjeux des votations prochaines, il ne fait as de doute que nos libertées sont en danger. je précise que je ne fume pas et que je n'ai pas de chien.
Cela ne m'empêchera pas de voter NON aux deux objets, précisément pour une question de principe de défense des nos libertés.

Il en va de même pour les transports.

Merci d'avoir apporté ce sujet sur la toile, il est intéressant et mérite effectivement réflexion.

Écrit par : Chronos | 14/02/2008

Tiens, cette intervention m'avait échappé !

Quel dommage car je trouve que le car-sharing devrait être bien plus mis en avant comme solution écologique. Mobility propose également de compenser ses émissions de CO2 pour les vrais écolos ! ;-).

Je ne suis par contre absolument pas d'accord sur le point de vue de chronos à propos du coût prohibitif du train. Pour tout une famille, et quelque soit la taille de la famille, on peut rouler à volonté dans toute la suisse dans tous les transports publiques pour 5240.-, soit 2 AG "familles" + 2 cartes juniors à 40.-. Aucune solution "voiture" ne peut s'aligner, et en plus monsieur et madame ne sont pas obliger de voyager ensemble (pour ça faut 2 voitures !).

Ce qui rend le train cher, c'est sont utilisation occasionnel. Et encore... Bien des communes offrent la carte journalière à 30.-.

Écrit par : PtitSuisse | 29/02/2008

Les commentaires sont fermés.