18/09/2009

MCG : l'UDC, mais en pire

Le MCG se distingue cet automne par son obsession du frontalier et de l'étranger. C'était moche, ça dérape. On avait cru toucher le fond avec les campagnes de l'UDC mais ils ont fait encore mieux. Le torchon du MCG réclamant le "nettoyage" de Genève de la "racaille" avec photos est ignoble.

Même si ce type de mouvement protestataire peut, parfois mettre le doigt sur de vrais problèmes, la manière dont il le fait devrait le mettre au ban du monde politique. Non, surtout pas interdire car ces tristes individus ne rêvent que d'une chose : jouer les victimes du méchant système. C'est à chaque électeur de les mettre, démocratiquement, au ban du monde politique plutôt qu'au banc du Grand Conseil.

Commentaires

En pire ?

L'UDC a quand même permis à votre parti déclinant de conserver son siège au Conseil fédéral...

L'insulter maintenant, c'est cracher dans la soupe dont vous vous nourrissez.

Écrit par : Pierre Loriol | 18/09/2009

La première chose que j'ai vue sur la une de la prose mcgéhenne, c'est une offense à la syntaxe: "Découvrez vos candidat" sans s. Une offense à la syntaxe en phase avec leur manque de respect à tant d'autres "égards"?

Ceci dit, j'enrage de constater ceci: la manière d'évoquer des sujets qui préoccupent légitimement les Genevois flatte, certes, les bas instincts, mais procure un sentiment jouissif à quiconque est devenu allergique au P.C. mou, de gauche ou de droite. J'enrage à la pensée que ce discours antihumaniste est destiné à prendre des voix au camp radicalement libéral et chrétiennement démocrate. Alors que certain Parti a pris l'initiative de proposer des solutions concrètes à des problèmes tels que l'insécurité dans certaines rues de Genève.

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 20/09/2009

@ Pierre Loriol - Aux Chambres, l'UDC a fait un choix politique. Il a fait ce qui lui paraissait le plus proche de ses intérêts, rien de plus, rien de moins. Il n'y a là rien d'extraordinaire.

Pour ce qui est de ma note initiale, elle n'a rien d'insultant. Vous ne trouverez pas trade d'insulte dans mes articles, mais des critiques sévères que j'assume entièrement, dirigées contre des actions ou des personnages politiques affichés comme tels.

Écrit par : Rolin Wavre | 20/09/2009

Je parle du titre.

C'est comme si je disais : le MCG, les radicaux en pire.

Que les radicaux, maintenant, considèrent qu'il leur faut continuer à fricoter avec le PDC qui a voulu leur piquer leur siège et insulter ceux qui leur ont permis de le conserver en dit long sur leur hauteur politique et leur vision à terme, qui explique certainement leur déclin depuis plusieurs années, au profit de formations qui ont la franchise et la clarté de leur côté.

Écrit par : P. Loriol | 20/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Wavre,

tout d'abord l'UDC n'a rien à voir avec le mouvement en question... placer le plus grand parti de Suisse à côté de ce mouvement est, en soi, une insulte à nos 100'000 membres.

Ensuite, pour l'UDC, le respect de la concordance n'est pas une vile pensée, nous avons donc soutenus les candidats de votre parti. Nous n'attendions aucun remerciement, surtout venant de vous.

Nous ne sommes donc pas surpris, ni attristés par vos billets, ils confirment votre incapacité à reconnaître vos seuls et vrais alliés.

Vos alliances de circonstances mesquent mal une toute autre réalité : vous allez peut être disparaître de l'échiquier. Alors s'en prendre au grand frère, est une manière d'extérioriser ce mal-être.

Sur ces bonnes paroles, une tape amicale de réconfort sur l'épaule,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/09/2009

Et surtout, l'UDC défend les Suisses où qu'ils se trouvent dans le monde et pas comme le MCG qui défend d'abord les étrangers de Genève, contre les Suisses de l'étranger !

le MCG s'imagine aller de l'avant en récoltant les votes des étrangers, mais il n'a pas encore compris qu'au point de vue national, cela ne lui servait à rien !

Stéphane a raison, il ne faut pas confondre les torchons et les serviettes ! De plus, les gens n'ont toujours pas compris que l'UDC n'a jamais été contre les accords bilatéraux, l'UDC était simplement contre l'entrée de la Bulgarie et la Roumanie ! Alors que le MCG est contre tout et spécialement, il a prôné l'INDEPENDANCE DE GENEVE CONTRE LA SUISSE ! Au fait, M. Stauffer, où en est cette idée farfelue ?

Écrit par : Café | 22/09/2009

Les commentaires sont fermés.