29/11/2012

Petite traversée : la fausse bonne idée

Oui, il faut une traversée du Lac. Genève et en particulier ceux qui ont besoin de transport automobile pour exercer leur métier ne peuvent plas continuer à vivre dans une ville où les deux rives sont reliées par un pont du Mont-Blanc surchargé et une autoroute de contournement trop souvent saturée. Mais la petite traversée, une pompe à voitures d'un quai surchargé à l'autre est une très mauvaise idée. 


Une idée du passé, qui avait du sens il y a 20 ou 30 ans. Elle a dépassé sa Migro-data ! Comme souvent, l'UDC soulève les problème d'aujourd'hui et veut y apporter les solutions d'hier, quand ce n'est pas d'avant-hier. Pour des raisont purement électoralistes, pour flatter le conducteurs mécontents, sachant bien que ce projet n'a aucune chance.

Cette petite traversée dégagerait peut-être le Mont-Blanc mais elle attirerait sur les quais des véhicules qui n'y ont rien à faire. Ce serait un véritable aspirateur à traffic qui étoufferait les quais. Imaginez le massacre que seraient les routes d'accès, bretelles et autres rampes autour de la Perle du Lac !

En plus, cette initiative electoraliste a pour effet de rendre encore plus confus la position des élus genevois au moment où il faut présenter à Berne et vis à vis des cantons de Suisse orientale un front commun. Par exembée, une vraie traversée du LAC, incluant les transports publics et un élargissement du contournement qui est d'ailleurs déjà prévu par la planificaiton fédérale. Nous avons besoin d'unité face aux autorités fédérales et non d'initiatives electoralistes destinées à faire un buzz puis un flop.

Les commentaires sont fermés.