28/01/2013

Pourquoi le Gripen ?

La Commission du Conseil des Etats vient de recommander d'accepter l'achat de 22 Gripen pour 3,1 milliards de francs. Chacun s'accords à dire que cet avion est de loin le moins performant des trois modèles testés. En plus, la version que Saab veut nous refiler n'existe encore que sur plans, ceux que nos pilotes ont pu essayer étaient des modèles anciens. 

En janvier, Dassault laissait entendre plus ou moins officiellement que nous pourrions acquérir 18 Rafales pour 2,7 milliards. Etant donné leur plus grande autonomie, ce nombre réduit pourrait couvrir nos besoins autant que 22 poussifs Gripen. 

Quand on sait que la plus grande partie des commandes de compensation de Saab sont ou seraient passées à ses propres filiales en Suisse et que, de leur côté, les Français nous offrent des facilités d'entraînement pour nous pilotes, je ne vois vraiment pas pourquoi le Ueli Maurer s'accroche à ce mauvais marché. Sinon pour des raisons totalement idéologiques : il ne veut acheter qu'à des neutres... Même pour défendre la Patrie, un thème dont ils nous s'estiment les uniques détenteurs, nos camarades UDC sont prêts à nous envoyer dans le mur. Le mur du çon, probablement. 

Commentaires

Ah on imagine le grand mouvement d'enthousiasme du peuple suisse à l'idée d'acheter des Rafale à ce gouvernement si amical. Décidément, les radicaux ont le sens politique très affûté...
Pour votre gouverne, vous devriez faire un tour sur le blog de Pascal Kümmerling. Sa lecture vous éviterait de passer pour un amateur peu éclairé qui découvre le dossier...

Écrit par : Géo | 28/01/2013

Tout le monde sait que ces avions ne serviront à rien ! Nous sommes dans un déni de réalité des réels dangers de notre époque et c'est cela qui est très grave.

Écrit par : oussama | 28/01/2013

Pourquoi le Grippen ?
- parce que la Suède autorise nos forces armées à s'entraîner sur leur sol (blindés, fantassins, avions);
- parce que la Suède est un partenaire fiable qui n'a pas pris le parti de Kadhafi lorsqu'un Suisse était pris en otage en Libye ;
- parce que ceux qui critiquent le Gripen comparent les performances de l'ancien modèle ;
- parce qu'aucun pays au monde n'a acheté un rafale ;
- parce que la France n'est pas un pays ami de la Suisse ;
- parce que la France n'a jamais honoré ses contrats (vous vous souvenez du dépassement budgétaire des mirages ?) contrairement à la Suède ;
- parce que sauver l'industrie aéronautique suédois est louable, contrairement à enrichir des multimilliardaires français ;
- parce que la Suède ne nous menacera jamais d'envoyer son armée contre nous, contrairement à la France qui a déjà proféré de telles menaces contre Monaco ;
- parce que c'est comme ça.

Écrit par : Soe | 28/01/2013

"- parce que c'est comme ça." Et si en plus cela emmerde les radicaux alliés au socialistes pour transformer la Suisse en machin franco-compatible, c'est tout cela de gagné...

Écrit par : Géo | 29/01/2013

Le contrat indien est bcp plus intéressant!

Écrit par : jens | 29/01/2013

"Le contrat indien est bcp plus intéressant!" Tant mieux pour les Français. Et cet avion est beaucoup plus adapté aux immensités du sous-continent indien qu'à la Suisse...

Soit dit en passant, quel est le prix unitaire pour les Indiens ?

Écrit par : Géo | 29/01/2013

Personnellement il y a trois problématiques:

1) de facto on est en guerre avec la France, donc on ne va quand-même pas lui acheter des avions.

2) En effets on est en guerre "économique" avec presque tous les fabricants d'avions militaires, la Suède est donc un bon choix et un ami.

3) Peu importe si ça coûte cher, ça confirme que la Suisse est riche. Et au moins on garde des compétences militares en aviation qui sont toujours intéressantes.

Écrit par : Marco | 29/01/2013

Les commentaires me font rire.
Vous dites guerre contre la France. La France n'a jamais honoré ses contrats
La Suède est un pays neutre.

Êtes vous au courant que des pièces du Rafale sont fabriqués en Suisse?
Donc l'achat du Rafale profiterait à des entreprises suisses.

Les suédois offrent la possibilité d'entrainement?
Croyez vous vraiment que l'armée suisse va faire 2000Km en avion, avec matériel et tout, pour aller s'entrainer? C'est du n'importe quoi. Le déplacement coute plus cher que l'entrainement proprement dit.

Êtes vous au courant que les pièces importantes du Gripen (moteur, ...) sont fabriquées aux USA et soumises à autorisation?
Alors la neutralité suédoise me fait rire. En fait vous achetez un avion US dont les suédois en fait l'avionique.
Vu la relation USA-Suisse sur le secret bancaire, l'argument de neutralité et d'ami me fait vraiment rire. Idem pour l'utiliser contre la France.

Et je ne parle pas des caractéristiques de l'avion. On dirait un F35 bis. On peut promettre plein de choses pour avoir un contrat. Après, il faut le réaliser avec la taille et les performances promises.
Je vous rappelle que le dernier rapport "encore une fois oublié" dit que les essais actuels sont sous les spécifications promises. Mais ils progressent ...

Mais bon, il faut maintenant trouver des excuses pour justifier un choix impossible à justifier.
On arrive à des arguments contradictoires et qui m'ont bien fait rire.

Écrit par : josé | 29/01/2013

Pour ajouter au commentaire de josé qui est tout a fait pertinent , il faut bien comprendre que personne ne veut acheter ce Gripen NG. Il n'y a que les suedois eux memes et encore a condition que la Suisse l'achete aussi...

Quand au cout annoncé , c'est une plaisanterie !!; quand on voit ce que promettent les suédois (le meilleur avion , le plus avancé bla bla bla ) et les moyens dont ils disposent vraiment au sein d'une societé (Saab) dont l'avenir a moyen terme n'est meme pas assuré, il n'y aucune chance qu'ils puissent délivrer l'avion en temps et en heure et ce au cout annoncé. Et qu'on ne me parle pas de compensations ou de pénalités en cas de depassement , c'est du pipeau ! la Suisse si elle signe pour le développement du Gripen sera un client captif sans aucune possibilité de retour arriere et devra mettre la main a la poche pour les dépassements parce qu'elle n'aura pas d'autre choix que d'aller de l'avant.

Le Rafale et l'Eurofighter etaient certainement plus cher (ce qui reste à voir pour le Rafale) mais au moins la on savait ce que l'on achete ...

Maintenant l'argument qui consiste a dire , je n'aime pas ce pays je prefere acheter a celui la , c'est d'une idiotie... ce qui compte c'est la Suisse et ses troupes d'aviation, rien d 'autre .. C'est, bien au contraire, du cote de la France et de l'Allemagne qu'il y avait quelque chose a négocier ou a gagner, la Suede n'a rien a nous offrir ... mais bon quand on a un negociateur en chef nommé U Maurer ...

Écrit par : Denis | 29/01/2013

Pour la Suisse des petits drônes et des Hélicoptères intérieurs maisons et extérieurs jardins suffiraient. en solde à 120€ ! Un avion comme le rafale n'a pas décollé de Genève qu'il est déjà en Asie! C'est trop vite pour les Suisses.

Enfin nous les Français pour la prochaine guerre contre la Suisse, c'est ce que nous auront, c'est bien suffisant. Nous ajouterons des sarbacanes en haut du Mont Blanc et quelques flèches empoisonnées au fromage qui pue, le camembert! Ainsi nous gagnerons notre deuxième guerre mondiale, P. Decaillet ne pourra plus critiquer les militaires Français, la paix régnera pour l'éternité entre nos deux pays. Amen.

J'espère ne pas vous avoir blessé avant l'heure. Il y a bien un hôpital militaire en Suisse? Sinon allez au vatican les gardes vous dirigeront.....

Écrit par : Pierre NOËL | 30/01/2013

Résumé ?Rolin Wawre a raison ....? Pourquoi ? Je me le demande aussi .

Écrit par : Barthassat | 30/01/2013

Ce débat a déjà eu lieu durant au moins une année, pendant laquelle les lobbyistes français de Rafale ont fait feu de tout bois, dans le style des arguments de Denis et José. Le débat actuel est uniquement destiné à nuire à Ueli Maurer, comme dans l'affaire de la pseudo-révélation des documents de 1942...
Philipp Müller s'est platement couché quand Blocher a révélé sur sa télé qu'il ne faisait que soutenir son camarade de parti, payé grassement par le lobby Rafale pour faire de la propagande.

Écrit par : Géo | 30/01/2013

@ Géo
Comme vous savez aussi que c'est vrai, il suffit de lire les rapports, vous ne pouvez pas argumenter contre la vérité.
Vous me traitez alors de lobbyiste ou autre pour essayer de me dénigrer.

Je ne savais pas que vous étiez tellement de mauvaise foi pour ne même pas reconnaitre la vérité.
Est ce que vous ne seriez pas un lobbyiste de SAAB? pour essayer de justifier le choix du gripen?

Si ce n'est pas vrai, qu'est ce que j'ai dit de faux?
Gripen en partie US? C'est vrai
Pièces du Rafale fabriquées en Suisse? C'est vrai
F35 bis? C'est bien parti pour.

Alors de grâce, ne m'attaquez pas si je dis la vérité mais essayez de prouver le contraire.

Pour ma part, j'aime bien le Rafale. Je ne le cache pas. Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est le choix du gripen qui était considéré comme en dessous du minimum et qui maintenant par miracle suffit largement.
Soit les demandes des militaires étaient trop hautes, soit M; Maurer fait n'importe quoi.

Écrit par : josé | 30/01/2013

José@ Je n'ai aucune compétence en aviation militaire. Le Gripen n'est de loin pas le choix du seul Ueli Maurer; aucun conseiller fédéral n'a ce pouvoir en Suisse. Si les spécialistes de l'aviation suisse ont opté pour cet appareil, je suis certain que leurs raisons sont bonnes et suffisantes. Voilà pour le premier point.

Point deux : ce débat a déjà eu lieu sur le blog du spécialiste de l'aviation Pascal Kümmerling durant au moins une année. PK défend le choix du Gripen, ce qui pour moi est un label suffisant, bien supérieur à la bave de journalistes de mauvaise foi et très incompétents. Le lobbyisme pro-Rafale y était forcené, soit dit en passant.



Point trois : le Rafale est sûrement un excellent avion. Je l'ai vu voler au meeting de Bex et c'était époustouflant. Il est cependant très cher. Le fait d'être produit par un pays qui n'a pas franchement de bonnes relations avec nous depuis maintenant un peu trop longtemps, malgré la présence sur notre sol d'une communauté très importante, d'un flux de main d'oeuvre frontalière très (trop ?)important, la collaboration dans les zones frontières, le fait que leur pays est la destination touristique préférée des Suisses, que des milliers de Suisses y vont chaque semaine faire leurs achats rend son choix pour le moins politiquement difficile.

Écrit par : Géo | 30/01/2013

Oki alors désolé d'avoir parlé de lobby SAAB.

Évitons alors juste de dire des choses sur le Rafale ou la France comme j'ai vu plus haut genre Soe. C'est son commentaire "caniveau" qui m'a mis hors de moi.

Maurer a fait un choix autre que celui de l'appel d'offre et proposé par les militaires. C'est son choix. Par après, personne ne peut revenir en arrière à part discréditer un conseiller.

Le Gripen sera acheté quoi qu'il arrive. Il faudra faire un contrat en béton pour éviter de payer plus cher pour éviter un F35 bis.

Écrit par : josé | 30/01/2013

@Géo ,"les spécialistes de l'armee suisse" ?? Etes vous sérieux ?? rappelez vous que les arguments contre le Gripen nous ont été donné par .... Armasuisse !
Faut il vous rafraichir la mémoire ?:
http://files.newsnetz.ch/upload//1/2/12332.pdf

Mais non seulement nous avons pris l'avion le moins performant, mais en plus nous avons fait le choix le plus risqué avec un avion en phase de développement par une société dont l'avenir n'est pas assuré !
Je ne suis pas pour le Rafale ou pour le Typhoon , il y avait d'autres possibilités interessantes (F-16...) , je dis simplement que le choix qui a été fait par U. Maurer est le plus mauvais !

Écrit par : Denis | 30/01/2013

Et voilà, on est rentré dans le délire des spécialistes à 4 sous. Allez vous faire foutre, puisque vous ne voulez rien comprendre.

Écrit par : Géo | 30/01/2013

Les commentaires de Géo m'ont convaincu de voter contre le Gripen. Bravo Monsieur!

Écrit par : serge | 30/01/2013

@Géo; réaction ridicule, si vous voulez convaincre ceux qui "ne comprennent rien' , utilisez des arguments pas des insultes ...

Écrit par : Denis | 30/01/2013

Comme déjà dit : ce débat a duré une année entre super-spécialistes de l'aviation chez Pascal Kümmerling. Visiblement, rien ni personne ne changeront vos convictions. Alors réaction ridicule à commentaires ridicules...

Écrit par : Géo | 30/01/2013

Au fait...

@Geo "ce débat a déjà eu lieu sur le blog du spécialiste de l'aviation Pascal Kümmerling durant au moins une année. PK défend le choix du Gripen, ce qui pour moi est un label suffisant, bien supérieur à la bave de journalistes de mauvaise foi et très incompétents. Le lobbyisme pro-Rafale y était forcené, soit dit en passant."

Savez vous que ce monsieur, surtout spécialiste des fautes d'orthographe, avait fait du Rafale français son favori .... Avant de faire un virage a 180° du jour au lendemain .... après avoir été invité tout frais payé en Suède par Saab ... Depuis , il suffit de parcourir son blog pour comprendre a quel point le Gripen est devenu le meilleur avion du monde ;)

Écrit par : Denis | 30/01/2013

Pourquoi achèter le Rafale ? Cet avion est bon en 2008, hors il s avére que le Gripen E est supérieur en matière de détection radar, en rapidité d analyse des menaces. L avion suédois s adapte à nos infrastructures alors que pour le Rafale il faudra dépenser plus pour modifier celles-ci ! Le Rafale offre moins de possibilités d équipement et de moindre qualité ( nacelle reco et de désignation meilleures sur le Gripen). Les coûts de maintenance du Rafale sont supérieur, l'avionique plus ancienne, avec le Gripen E plus besoin de biplace ( comme sur les F22, F35 et Sukoi T50) . Pourquoi vous accrochez vous a cet avion français ? Par manque de connaissance aéronautique ou par intérêt financier ( avez vous un intérêt chez Dassault ) ?

Le choix du Gripen E est excellent techniquement et offre le meilleur rapports qualité prix, le nombre de 22 correspond à un taux minimal de dotation .

Écrit par : Steeve | 05/02/2013

Pourquoi achèter le Rafale ? Cet avion est bon en 2008, hors il s avére que le Gripen E est supérieur en matière de détection radar, en rapidité d analyse des menaces. L avion suédois s adapte à nos infrastructures alors que pour le Rafale il faudra dépenser plus pour modifier celles-ci ! Le Rafale offre moins de possibilités d équipement et de moindre qualité ( nacelle reco et de désignation meilleures sur le Gripen). Les coûts de maintenance du Rafale sont supérieur, l'avionique plus ancienne, avec le Gripen E plus besoin de biplace ( comme sur les F22, F35 et Sukoi T50) . Pourquoi vous accrochez vous a cet avion français ? Par manque de connaissance aéronautique ou par intérêt financier ( avez vous un intérêt chez Dassault ) ?

Le choix du Gripen E est excellent techniquement et offre le meilleur rapports qualité prix, le nombre de 22 correspond à un taux minimal de dotation .

Écrit par : Steeve | 05/02/2013

"Gripen E est supérieur en matière de détection radar, en rapidité d analyse des menaces": faux. Le Rafale est le premier avion de combat Européen équipé d'un radar AESA. Thales étudie les antennes conformes alors que le radar du gripen est équipé d'un tourniquet!(lol)
"nacelle reco et de désignation meilleures sur le Gripen": Thales s'est vu signé un contrat de modernisation.
Cherchez des photos de gripen à Sigonella pendant la guerre contre la Libye. Vous verrez qu'il ne pouvait emporter que deux missiles moyenne portée et deux courte portée. Soit moins bien qu'un Mirage 2000-5. De plus en patrouille, il ne restait sur zone qu'une heure et demi de moins qu'un Rafale.
C'est un problème lorsqu'on veut un faire de la police du ciel. Les essais en Suisse l'ont par ailleurs confirmé sans appel. Le problème de cet avion est qu'il a un mauvais rapport masse totale en charge/masse à vide et charge allaire. Quand vous en parlez à votre soit disant expert: Pascal Kümmerling, il vous répond que la puissance du moteur va être augmenté (lol, aucun rapport). Ce dernier est maqué avec Saab et il ne s'en cache pas. J'en veux pour preuve qu'il a laissé sous silence le dernier contrat à l'export de l'Eurofighter.

Écrit par : Jean-noel | 13/02/2013

Ne vous gênez pas pour vous enfoncer, les gars. Le ridicule ne tue pas. Ce que je regrette profondément, croyez-moi.

Écrit par : Géo | 13/02/2013

C'est toujours la meme chose avec les croyants! Ils suivent mais désapprouvent leur leader. La réalité on la connait. Vous n'avez plus le temps de travailler pour nous. Vous n'avez plus le temps pour le mandat que l'on vous confie. En tant qu'ex militaire des force aériennes je préfère encore et toujours, malgré son age, le F/A 18. Cela dit acheter des avions est complétement stupide. Nous avons une protection aérienne de stinger beaucoup plus puissant que n'importe qu'elle avion. (et oui).

La question n'est pas Grippen ou rafale, ou le nombre de missile. Partir dessus est un hors sujet complet. Je rappelle que notre armée n'est pas faite pour intervenir à l'étranger.

Cela dit je ne suis pas aveugle, vu les derniers exercices, il semblerait que la Suisse a plus peur d'une guerrer civile. C'est marrant la même peur plane partout.

Écrit par : plume noire | 13/02/2013

"Cela dit acheter des avions est complétement stupide. Nous avons une protection aérienne de stinger beaucoup plus puissant que n'importe qu'elle avion. (et oui)."
Écrit par : plume noire | 13/02/2013


Plume noire vous faites une erreur magistrale en citant des missiles stinger pour faire le "boulot" ... Ah certes, y a pas de problème ils vous descendent un fighter en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ...

Mais avez vous seulement compris ce qu'est une police du ciel ?

Une police du ciel, c'est avoir un fighter soit en permanence dans le ciel, ou soit en position de décoller en moins de 5 min, pour rattraper un appareil civil ou éventuellement militaire (ou terroriste) en interception a vitesse supersonique, puis une fois arrivé a sa hauteur :

Le sommer de se poser ou de changer de cap pour rentrer dans son pays par ou il est venu (selon cas civils ou militaires) par la présence du fighter qui est un avertissement visible absolu (car dans de nombreux cas de police du ciel le pilote ignore totalement ce qu'on lui dit a la radio : soit parce qu'il ne se rend pas compte que la sienne est en panne ou autres raisons, ou volontairement)

Et l'abattre via missile air/air ou au canon de 20/30mm (selon zing le calibre du canon et variantes d'obus/pruneaux) mais en dernier ressort et selon nature de la menace ... !

Vous croyez que ça fait quoi un missile stinger ? Que ça fait acte de présence pour "sommer de se poser" ? Ben non ... Ca abat un avion immédiatement et rien de + ... Ce qui n'est pas de la police du ciel ça, mais du diktat aérien qui se contrefout de savoir si l'engin volant est une menace ou pas, ou si on a affaire a une méprise, ignorance de panne radio, ou terrorisme ou encore vioation espace aérien d'une puissance étrangère

Un missile sol/air AA (anti-aérien) n'est pas un engin de police du ciel, c'est un engin tactique pour abattre si on appuis sur un boutin avec acquisition radar : le missile alors fait le boulot, mais pas de retour en arrière : une fois parti, il abbat la cible ...

La police du ciel c'est éventuellement (même le + souvent) devoir gérer des aéronefs civils étourdis, et des moyens courriers avec 200 personnes a bords !!! Non clairement non, ça ne se fait pas au missile stinger mais avec un FIGHTER ! Un fighter car pour rattraper un A320 ou 737 qui vol a 850 km/h il faut bourrer a mach 1,5 pour le rattraper le + vite possible avant qu'il ne soit hors d'atteinte ... Au cas ou vous me rétorqueriez "ok mais alors pas un fighter" ben si ... L'interception exige les appareils les + rapides et puissant et a ce niveau en fighter européens c'est vite vu : c'est rafale ou Typhoon qui taquine tout 2 les mach 2 (sur de courtes distances un fighter n'est jamais fait pour voler a ces vitesses longtemps) ou un peu + longtemps a mach 1,3/1,5 : qui est la vitesse correcte pour "intercepter"

Un missile stinger, c'est pour une autre phase de décision : celle d'abattre purement et simplement : chose que peu faire aussi la police du ciel, mais qui est une action ultime en dernier de chez dernier ressort ! (par exemple un A320 qui cherche a s'écraser sur genève ou zurich oui il faudra bien l'abbatre peu importe le nombre de passagers en otage dedans : mais avant ça, il faudra essayer le contact visuel pour confirmer la prise d'otage kamikaze ... Car on décide pas d'abbattre 200 etre humains sans être allé vérifier avant ! Donc le stinger = NON!

Écrit par : basstemp | 03/03/2013

Les commentaires sont fermés.