27/11/2013

Plainpalais : dent creuse, esthétique et logements en Ville

Sans connaitre la totalité du dossier, il faut bien avouer que les blocages auxquels on semble être arrivé au Rond-Point de Plainpalais est navrant : deux façades hideuses qui n'ont visiblement pas été destinées à l'embellissement du quartier, un bâtiment de deux étages seulement à rénover, trois ou quatre étages à construire et des logements à créer alors que des milliers de Genevois cherchent à se loger.

Le citoyen ne comprend pas. La CMNS serait-elle une fois encore en train de bloquer toute évolution en ville par étroitesse d'esprit ? Tel que nous le montre la TdG du 27 novembre, le résultat visuel et chiffré de ce nouveau blocage n'est-il pas pire que tous les maux que les oppositions diverses prétendent chercher à éviter ? Je ne doute pas que le Département de l'Urbanisme saura faire avancer le dossier, avec tact et dans l'intérêt général. 

Commentaires

La dent creuse de Plainpalais, c'est l'incompétence de la CMNS. Une nouvelle fois, cela est incompréhensible, et dans la grande lignée du bâtiment de l'ancienne Caisse d'Epargne à la rue de la Corraterie.

Écrit par : jacques joray | 27/11/2013

Le service public est censé agir dans l'intérêt général. Mais dans la plus part des cas d'inaction, cela est du à une insuffisance financière. Il faut quand même être patient avec eux, leur travail n'est pas le plus simple au monde. De plus, je pense qu'il ne faut pas toujours les attendre pour améliorer nos vie. Il faut que l'évolution de nos vies commence par nous-mêmes.

Écrit par : Vanessa | 02/01/2014

Les commentaires sont fermés.