17/02/2014

L'UDC devra rendre des comptes

Quand on lit ce qu'écrivent sur Facebook et ailleurs ceux qui se réjouissent encore du résultat du vote du 9 février, on peut douter qu'ils sachent vraiment ce qu'ils ont voté, ce que cela implique. Quand on lit la violence des arguments, le racisme visqueux qui suinte de certaines interventions, la haine qui irrigue souvent les arguments, on comprend que beaucoup ont donné un simple coup de gueule. C'est normal et compréhensible. Ce n'est pas nier la démocratie ni les considérer comme des imbéciles que de le dire. Nous votons tous sur la base de recommandations, de prises de position, d'impressions, d'expériences, voire de croyances, parfois d'impulsions plus ou moins réfléchies. Cette violence des partisans est d’autant moins justifiable que l’initiative est pleine de défauts, mais elle n’est pas raciste. Elle est nationaliste, récessive, excluante, mais pas raciste.

Dans le cas qui nous occupe, le grand responsable de ce qui est en train de se produire pour la Suisse est, et restera l'UDC et ses soutiens. La mauvaise humeur manifestée par l’UE est une chose, mais ce n’est pas la principale. Le pire, c’est l’incertitude que ce parti et ses suiveurs vont faire tomber sur la Suisse et sa partie actuellement le plus dynamique : la Suisse romande. Ce que l’UDC ne veut et ne peut pas dire, c’est que ses thèses se nourrissent surtout de ce qui ne va pas. Une région qui va bien lui est intolérable (il y a des problèmes, connus et combattus, mais elle va bien). Il lui faut donc amplifier le trouble, encourager la crise, casser les liens fructueux tissés avec patience depuis 1992, sans jamais le dire vraiment. L'UDC devra donc rendre des comptes, sur le plan politique, bien entendu. 

Ce n'est pas nier la démocratie que de le dénoncer mais au contraire la renforcer : quand on appelle le peuple à voter une initiative, la moindre des choses est d'assumer ses choix et ses thèses. Et continuer de les combattre, comme je le ferai ne veut pas dire qu'on rejette cette démocratie, bien au contraire. C’est justement avoir foi en elle.

 

 

Commentaires

Le PS aussi devrait rendre des comptes sur la LAMAL.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 17/02/2014

PLR-PDC le camp des magouilleurs, construire pour vos enfants, mais laissez les autres dans la dèche! Qu'importe! Du moment que vous gardez vos privilèges, c'est cela que vous avez peut être perdu le 9.2.2014

Il fait bon vivre à Genève, vous plaisantez?
J'ai vécu à Genève de nombreuses années, je ne la reconnais plus et je plains mes amis qui y vivent!

Les 2 majorités Suisses ont parlé et maintenant c'est l'union qui fera la force pas la division!
Tellement préoccupé à vouloir bétonner le canton, vous en oubliez ceux qui étouffent dans votre ville et qui n'envisagent plus que la solution de partir d'une ville dans laquelle ils ont fait toute leur vie.
C'est cela que vous voulez, qu'ils laissent leur place pour vos amis venus d'ailleurs?

Je peux vous dire que si le CF ne fait pas son boulot, nous remettrons la compresse avec ECOPOP.
La grande erreur c'est d'avoir éjecté M. Blocher du CF, car avec 2 UDC au gouvernement les clauses de sauvegarde auraient été actionnées et nous n'aurions jamais eu besoin de cette votation.
Les fautifs sont chez vous....dès lors assumez et acceptez le verdict populaire.

Écrit par : Corélande | 17/02/2014

Et comment allez-vous vous y prendre pour lui faire rendre des comptes, à l'UDC ?

Écrit par : Plouf | 17/02/2014

Faire rendre des comptes a l'UDC, c'est pas compliqué. Les mêmes bourins qui adhèrent aux thèses de l'UDC vont s'en charger quand ils vont se rendre compte de effets délétères de leur vote.
Qui va payer les retraites non provisionnées des fonctionnaires. Rappel ses caisses ne couvrent que 80% de ce qu'elles doivent. Il y'a déjà des chelous qui parlent d'augmenter l'âge de la retraite.
15% d'une classe d'âge qui obtient la matu et on obtient un souverain sous doue qui vote en fonction de ces petits problèmes quotidiens, les embouteillages, les logements.

Quand va t'on faire rendre gorges a des Nicod, zimmermann, Moser et Vernet? Combien de genevois ont vu leur loyer baisser avec les taux. Il y plus parasite que l'immigration, les régies immobiliaire a a Geneve.

Écrit par : Hurlement | 17/02/2014

Les comptes, c'est votre parti et vos amis du patronat qui en ont a donner actuellement.

Écrit par : Danijol | 17/02/2014

Les commentaires sont fermés.