24/03/2014

Parkings en France : voir loin, penser large

Nous votons le 18 mai sur un crédit de quelque 3,1 millions pour contribuer à la construction de presque 1000 places parking relais sur territoire français, juste de l'autre côté de la frontière. Et certains, du côté de la droite nationaliste et conservatrice s'y opposent. Et pourtant, c'est une aubaine. Pour des raisons de pur marketing politique, UDC, MCG et PBD se placent dans une posture de rejet systématique. Pourtant, il n'y a presque que des avantages à dire oui, comme la majorité du Grand Conseil et le Conseil d'Etat. 

1. Nous manquons de place à Genève, les parkings en consomment beaucoup. Dans ce cas, le sol est fourni par la France. 

2. Nous voulons que ces véhicules n'encombrent pas nos routes d'accès et n'occupent pas les places de stationnement proches du centre ou ne jouent pas les voitures ventouse dans nos quartiers suburbains. Ces parkings permettent de les retenir loin de Genève. 

3. Nous voulons dépenser le produit de nos impôts avec parcimonie. Une place de stationnement nous coûte environs 3000 francs en France voisine, au moins le double si elle est construite en Suisse et 50 à 60'000 francs si elle est construite en sous-sol, ce qui est d'autant plus nécessaire que l'on s'approche du centre où le sol est rare et cher. 

4. Dans les cas sur lesquels nous votons le 18 mai, ce sont les communes françaises qui assurent l'entretien des parkings. 

5. Le plus intéressant, c'est que les dites communes françaises n'ont pas un intérêt fondamental à cette construction. C'est nous qui avons le plus à y gagner. 

Franchement, s'opposer à ce crédit, c'est vraiment faire preuve d'un manque de vision. Sommes-nous devenus aussi étroits d'esprit que la seule expression "dépenser des sous en France" hérisse le poil d'une majorité de votants ? Devra-t-on aller jusqu'à s'enfermer dans un Heidiland genevois, tellement contraire à l'esprit et à toute l'histoire de notre Canton ? Je n'ose le croire. 

Commentaires

Si ces parkings doivent êtres construits c'est uniquement sans aucune participation genevoise. Il n'est pas normal que nous dépensions l'argent des contribuables à l'étranger. Construisons à Genève et par des entreprises genevoises. Si vous payez la construction en France c'est au profit d'entreprises françaises ! Je suppose que, avec votre idée, vous trouvez normal que la France ne verse aucun Euro à la CGN ! Il est temps que nos voisins français arrêtent de compter uniquement sur Genève et la Suisse pour leurs infrastructures car, avant vos parkings, nous avons payé le tiers de la facture pour la ligne TGV Paris-Genève, nous allons entièrement financer la ligne CFF Delemont-Delle, nous croyons que la France payera sa part pour le CEVA mais cela reste improbable vu les finances de ce pays et, bien entendu, la France et le reste de l'UE n'ont pas versé un franc pour la construction du Gothard mais demanderont des rabais ! Halte aux idioties !

Écrit par : Larry Klette | 24/03/2014

Très intéressant, merci pour cet article

Écrit par : Loan | 01/04/2014

Les commentaires sont fermés.