12/09/2014

Blanc ou plus blanc que blanc ?

La Suisse oscille constamment entre opportunisme et autoflagellation. Petit pays neutre, travailleur, stable et bien géré, bien situé au coeur d'un continent développé et pour l'instant pacifié. Nous avons dans le passé bénéficié de tous ces avantages hérités mais aussi gagnés par le talent, le travail et l'habileté. Voila pour le côté opportuniste et méritant. 

Puis vient l'autoflagellation. Sous diverses influences, parfois moralisantes, parfois honnêtes, parfois cyniques et pilotées par nos concurrents, eux-mêmes pas exempts de tout reproche, nous avons tendance à ne voir chez nous que ce qui est discutable. A jeter avec l'eau du bain le bébé que ces concurrents, postés sous nos fenêtres, veulent nous voir jeter pour mieux le récupérer pour leur propre bénéfice. 

Qu'il s'agisse de la fiscalité internationale, de l'industrie financière, du commerce ou la production de matières premières, je pense qu'il faut aller vers plus de justice et limiter les abus qu'un certain libéralisme dévoyé peut engendrer. J'entends par là, le libéralisme qui a oublié que liberté n'allait pas sans responsabilité. Par contre, il serait idiot de saborder naïvement des secteurs entiers de notre économie pour les voir repris sans aucun scrupule par nos concurrents chinois, étasuniens ou même européens.  

Avancer, oui, mais pas n'importe comment.

Commentaires

Là, c'est comme si vous cherchiez la bastonnade !?!?

Écrit par : Corto | 12/09/2014

Avancer, mais pas n'importe comment :

http://www.afriquedocumentaire.com/2014/05/un-empire-en-afrique.html

Écrit par : Corto | 12/09/2014

@Monsieur Wavre le dernier paragraphe ainsi que le dernière phrase relèvent tout deux du bon sens.On ne peut que vous donner raison
très belle soirée pour Vous et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 12/09/2014

Vous dites :

"Qu'il s'agisse de la fiscalité internationale, de l'industrie financière, du commerce ou la production de matières premières, je pense qu'il faut aller vers plus de justice et limiter les abus qu'un certain libéralisme dévoyé peut engendrer."

Ne confondez pas le libéralisme et le gangstérisme organisé !

Comme si ce n'était des pays les plus socialistes ou découlant du socialisme que viennent les énormes capitaux pillés à leurs populations et abrités dans des banques suisses.

Il me semble que ce ne sont pas vraiment les citoyens américains qui remplissent les comptes les plus honteux de la planète !

Écrit par : Corto | 14/09/2014

juste un conseil de lecture à ce queum, le corto l'hommelibre ou on ne sait qui, qui parasite tous blogs de la TdG gratos

histoire d'assouvir ses besoins d'ego en mal de reconnaissance:

"l'oubli", un écrit de Frederika Amalia Finkelstein, âgée de 23 ans à l'écriture de son premier roman.

Écrit par : pierre à feu | 14/09/2014

A tous les lecteurs / commentateurs,

Comme responsable du contenu de ce qui s'échange sur mon blog, je me suis vu une fois de plus contraint de 1. rétablir la modération 2. bannir l'un ou l'autre des commentateurs qui polluent le fil de commentaires injurieux, déplacés ou simplement monomaniaques. Certains parviennent à produire pratiquement toujours le même commentaire quelle que soit la note à la base de leur réaction. J'en suis navré, mais à la longue, ca fatigue...

Écrit par : Rolin Wavre | 15/09/2014

Les commentaires sont fermés.