22/07/2015

C'est quoi un stage ?

Les jeunes qui manifestent sous la bannière "Pay your interns" ont raison. La multiplication des stages ou leur "gratuité" ont quelque chose de dérangeant. En particulier quand ces deux caractéristiques sont réunies. C'est quoi au juste un stage ? 

Pour l'employeur, c'est l'occasion d'accueillir un jeune, de lui faire découvrir son fonctionnement,  mais aussi de le tester ou de lui donner envie de poursuivre dans l'entreprise (ou l'organisation). Mais ce peut aussi être une manière de réaliser une tâche particulière qui demande un regard extérieur ou de durée limitée. Aucun de ces mobiles n'est condamnable mais pas non plus suffisant pour justifier à lui seul un stage. 

De l'autre côté, le stagiaire peut vouloir découvrir le fonctionnement d'une entreprise ou organisation, explorer une activité ou une branche, acquérir des contacts utiles, mettre en application des connaissances théoriques, ajouter une ligne utile à son CV ou gagner un peu d'argent pendant l'été. 

Le stage, c'est  un échange, comme tout contrat. Il n'est pas sain qu'il soit au bénéfice exclusif de l'une des parties. La rémunération est donc un élément important, d'autant plus que la tâche est moins formatrice. Et l'on connait de nombreux stages ou la "victime" est parquée plusieurs semaines devant une pile de papiers à trier, seule, sans rien apprendre de l'organisation ni de la branche qu'elle est sensée découvrir. De la formation ? Que nenni.

A l'inverse, la succession de stagiaires à un même poste, souvent très qualifiés en fait des stagiaires professionnels et détourne cette noble institution de son but légitime.

En résumé, un stage doit apporter quelque chose aux deux parties. Au stagiaire, une vraie expérience formatrice et / ou un salaire décent. En principe un honnête mélange des deux. 

 

Les commentaires sont fermés.