07/08/2015

Responsabilité sociale et environnementale - la Chine s'y met aussi

De plus en plus de nouvelles nous parviennent à propos des préoccupations environnementales des Chinois. Une pollution dramatique, des mouvements populaires et sociaux en croissance composent un cocktail intéressant du point du vue de l'Europe. Le gouvernement lui-même commence à mettre la pression sur ses entreprises les plus polluantes pour qu'elles prennent des mesures. Il n'y a pas si longtemps, les vrais niveaux de pollution de l'air dans les grandes villes étaient un tabou. C'est la pression internationale qui a contraint les autorités à lever le voile car les mesures officielles faisaient rire tout le monde. 

C'est une très bonne chose car la Suisse et l'Europe ne peuvent pas s'engager dans un Swiss ou European Polish sans fin qui verrait les normes imposées à nos seules entreprises nettement plus exigeantes que celles auxquelles doivent se plier leurs concurrents étrangers. Donner l'exemple, c'est bien, mais pas au point de se saborder !

A force de ne plus voir le ciel, les citoyens chinois ont bien fini par mette la pression sur leurs autorités, malgré le manque de démocratie, la corruption endémique et une certaine habitude de se plier sans discuter aux décisions de l'autorité. 

Je ne doute pas que les très nombreux touristes chinois et asiatiques en général auront fait quelques observations autour d'eux pendant leurs vacances en Europe. De l'aveu même de l'industrie du tourisme, ils voyagent de plus en plus nombreux de manière individuelle. Sans un guide bien intentionné pour leur cacher tous les "mauvais exemples" à ne pas rapporter chez eux. 

 

Commentaires

Heureusement que le ridicule ne tue pas, laissez tomber la politique, ouvrez une boucherie, vous ferez plus de fric.

Écrit par : Marianne | 09/08/2015

Les commentaires sont fermés.