08/01/2016

USA : le délire complice de la NRA

Aux Etats-Unis, on recense 360 incidents faisant au moins 4 victimes par arme à feu chaque année, soit plus de un par jour. Certains, comme ceux de San Bernardino font des dizaines de morts et de blessés. Avec des armes souvent achetées en toute "légalité". Et la National Rifle Association continue de s'opposer à la moindre régulation, même le simple renforcement du contrôle des ventes par des privés. On a de la peine à imaginer que dans ce grand pays, on trouve une majorité d'élus nationaux pour s'aligner sur le lobby des armes de guerre et des viandards qui ne trouvent leur plénitude personnelle qu'en vidant des chargeurs dans le désert, quand tout va "bien", et dans le ventre de leurs semblables quand ça se passe moins bien. 

S'il s'agissait juste de se défendre en cas de nécessité, un désir alimenté par l'histoire du pays et par l'étendue du territoire qui laisse parfois le citoyen seul face à une menace, la possession d'une arme de poing, dûment enregistrée et contrôlée serait suffisante. Mais des millions de citoyens étasuniens possèdent des armes de guerre, fusils automatiques et armes surpuissantes, conçus pour le combat et la destruction à grande échelle est sans trop de distinction, soit tout à fait à l'opposé de l'idée de la légitime défense, un droit reconnu à chacun dans un état de droit, pour autant qu'il soit proportionné.

L'un des argument de la NRA est la responsabilité individuelle. Dans ce cas, je pense que l'absence de limites, en particulier en ce qui concerne le type d'armes, leur nombre et les antécédents des acquéreurs met en lumière l'irresponsabilité d'une minorité de citoyens dangereux. Une minorité de 300 000 000, ça fait encore du monde ! 

 

 

 

Commentaires

Ah c'est vraiment insupportable ces pays libres où les citoyens ne font pas ce que les politicards leurs disent... Mais la NRA n'est qu'une émanation du peuple américain, de ses membres et du soutien majoritaire dont elle bénéficie. Ce n'est pas elle qui a crée une situation.

Cet article et le précédent sur l'initiative UDC vous catégorise clairement dans les auto satisfaits "bien-pensants" qui souhaitent mettre sous tutelle ces idiots de citoyens trop bêtes pour décider par eux mêmes. Et tant pis pour la démocratie.

Écrit par : Eastwood | 08/01/2016

La démagogie, c'est votre rayon !

Allez y, personne ne vous suit, vous avez fait perdre les écolos genevois aux dernières élections nationales, beau boulot, j'approuve !

Désolé, mais vous puez le faut à plein nez, le goody-goody des salons bobos !

Écrit par : Corto | 08/01/2016

C'est votre délire qui est complice ... d'Obama, de la Clinton & co.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 08/01/2016

@Victor
Je ne crois pas délirer, ni être complice de qui que ce soit. En tout cas, vous ne l'avez pas démontré. Si vous détestez Obama et la candidate Clinton, c'est votre problème et votre droit. Je m'indigne seulement d'une position que le considère irresponsable de la NRA. Et vous remarquerai que je tiens même compte des traditions US et du 2ème amendement. Il s'agit d'abord de contrôle. Mais certains y sont alergiques.

Écrit par : Rolin Wavre | 08/01/2016

Un débat qui dure seulement 6 minutes et 40 secondes ...
Contrôler l’honnête citoyen est une chose, mais pour les criminels, c'est prouvé.
Avec ou sans contrôle, avec ou sans arme à feu, ils arrivent à tuer.
Paris, hier, un fou utilisait un hachoir ...

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/fusillade-en-californie-c-est-la-nra-qui-s-oppose-a-la-creation-de-nouvelles-lois-contre-le-port-d-armes-aux-etats-unis-francois-durpaire-712590.html

Meilleures salutations et tous mes vœux pour la nouvelle année, Monsieur Wavre.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 08/01/2016

Si vous désirez approfondir encore plus le sujet, voici une émission qui gagne à être connue ...

http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air/diffusions/05-01-2016_447524

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 08/01/2016

Nous verrons bien comment les européens pourrons se défendre contre les comportements de pas mal d'immigrés, comme c'est le cas à Cologne, où la Maire déclare que c'est aux colognoises de s'adapter aux meurs des migrants après plusieurs centaines de viols rien que pendant la période des fêtes.

Pour le moments, ces femmes sont restées sans défense face à des violeurs armés de couteaux et pas seulement.

Et lorsque vous déclarez que c'est la position de NRA qui serait en cause, allez faire un sondage auprès des américains et vous verrez qui veut garder ses droits face à un état tout puissant.

Monsieur, vous vous dites libéral, pourquoi vous ne changez pas de camp ?

Écrit par : Joachim | 08/01/2016

Les commentaires sont fermés.