13/10/2016

En France, le temps de la petite présidence

Le président Hollande s'épanche pendant des heures avec des journalistes au lieu de travailler. Il expose sans vergogne ses doutes et multiplie les petites phrases sans autre contenu que le plaisir de les faire. De la toute petite politique. Buisson trahit Nicolas Sarkozy en révélant une partie de ses sorties d'une vulgarité sans nom. D'une manière différente et par des canaux distinct, ces deux personnages abaissent la fonction présidentielle et salissent la politique. Ils ne sont pas les seuls, d'autres commettent des crimes et délits plus graves en cours de mandat. Mais ils sont porteurs d'une charge symbolique forte. Que l'on est loin d'un De Gaule ou même de Giscard ou Mitterrand ! 

On semble être entré dans l'époque des petites présidences, qui n'a rien n'a voir avec le physique du titulaire. Comment résister ensuite aux accusations du "tous pourris" ou des "ça ne sert à rien" ? Tout cela fait le jeu de l'abstention ou des plus extrêmes.

Et stratégiquement, quand un président en fonction expose ses doutes sur sa propre stratégie, même un enfant de 5 ans jouant aux billes saurait qu'une stratégie, on la garde pour soi. Il est donc urgent que ces deux-là dégagent. Qu'il puissent simplement envisager sérieusement de se représenter, l'un comme l'autre, est en soi assez effarant. 

Commentaires

Et qu'il n'y ait personne en France pour leur dire d'arrêter leurs conneries est aussi effarant.

Écrit par : Charles | 13/10/2016

On serait tenté d'y voir en plus de sa jalousie envers Sarko une sorte de raccourci sur l'histoire ou comment profiter de son statut de président pour écrire ses mémoires avant de tout quitter et jeter l'éponge de la politique une fois pou toutes
Si on doutait de la véracité de l'adage ,le ridicule ne tue pas , cette marionnette présidentielle nous en donne la preuve
En somme ce petit Monsieur Hollande démontre qu'en politique il vaut mieux nommer un homme qui reste discret sur sa vie de couple
Qui n'affiche pas ses conquêtes féminines juste pour faire parler de lui car par nature étant infidèle il est vraiment le spécimen qui devait confirmer les côtés les plus détestables de son signe astral
Quand on veut être Président il faut d'abord savoir assumer les conflits au sein de son propre couple plutôt que prendre la poudre d'escampette pour aller guerroyer ailleurs juste pour confirmer son statut de Roi de la Jungle ,mais de Calais!

Écrit par : lovejoie | 14/10/2016

Les Chevaliers de la Table Ronde prenaient place les uns à côté des autres autour du roi Arthur.

Aucun siège royal.


Le monarque François Hollande ainsi nommé par les journalistes en son château, autre terme choisi par les mêmes, ce célébrant de toutes les cérémonies du souvenir par de tels chevaliers ne devrait-il pas se laisser inspirer?

On critique fort la Bible mais le récit de prophètes jetant bas "idoles" (aujourd'hui énarques ou de l'"élite" en rupture avec la rue, le peuple, les "masses"!) a de quoi interpeller...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/10/2016

Les commentaires sont fermés.