03/08/2017

Patriote tous les jours

La Fête nationale, c'est tous les jours ! Si la fêter une fois l'an est une bonne chose, il faudrait chaque jour se féliciter de ce que nos ancêtres ont accompli, de ce que nous faisons actuellement pour préserver et adapter cette Suisse géographiquement petite. Mais elle est certainement grande par le génie propre quelle a développé, un pragmatisme à toute épreuve, des valeurs humaines et une ouverture remarquable, quoi qu'en disent les fondamentalistes des deux bords. 

Pour moi, le patriotisme, ce n'est pas agiter des petits drapeaux un jour par an et passer les 364 autres à détruire ce qui fait le génie de la Suisse. Que ce soit par un nationalisme étroit et souvent violent ou en ne jurant que par un internationalisme béat. Les polémiques autour du Bénin ou du post d'Ada Marra étaient navrantes, par leur substance mais plus encore par la violence qu'elle ont déclenché. Même si, derrière ces échanges souvent indignes se cachent de vraies questions de fond. 

Patriote tous les jours

La Fête nationale, c'est tous les jours ! Si la fêter une fois l'an est une bonne chose, il faudrait chaque jour se féliciter de ce que nos ancêtres ont accompli, de ce que nous faisons actuellement pour préserver et adapter cette Suisse géographiquement petite. Mais elle est certainement grande par le génie propre quelle a développé, un pragmatisme à toute épreuve, des valeurs humaines et une ouverture remarquable, quoi qu'en disent les fondamentalistes des deux bords. 

Pour moi, le patriotisme, ce n'est pas agiter des petits drapeaux un jour par an et passer les 364 autres à détruire ce qui fait le génie de la Suisse. Que ce soit par un nationalisme étroit et souvent violent ou en ne jurant que par un internationalisme béat. Les polémiques autour du Bénin ou du post d'Ada Marra étaient navrantes, par leur substance mais plus encore par la violence qu'elle ont déclenché. Même si, derrière ces échanges souvent indignes se cachent de vraies questions de fond.