05/10/2009

Du vulgaire à l'insignifiant

Dans la dernière semaine de campagne, les angoissés sortent du bois. Attaqué dans l'outrance par le MCG, l'UDC réplique. C'est l'escalade dans l'exclusion, l'ostracisme et la mise à l'index. On en revient au temps des moutons noirs. C'est à la fois triste, choquant et insignifiant. Pourtant, il faut garder son sang froid et éviter de se laisser entraîner dans ce débat que n'arrange que les extrémistes. Ce n'est pas le débat essentiel de ces élections cantonales, il ne faut pas se laisser embarquer sur cette voie glissante.

22/09/2009

Le PS ne veut pas que les citoyens genevois consomment !

 

Par la bouche de Roger Deneys, le PS vient de confirmer qu'il a complètement perdu la boule : il nous dit que les baisses d'impôts sont non seulement anti-sociales (alors que la presque totalité des foyers vont voir leurs impôts baisser ou rester stables et seulement 1,4% augmenter). Donc, rendre du pouvoir d'achat au citoyen est antisocial ! En passant, il nous confirme aussi que les baisses d'impôts qui seront soumises au vote du peuple le 27 septembre prochain vont en effet redonner du pouvoir d'achat au citoyen genevois. C'est donc qu'elles sont parfaitement efficaces. Dont acte.

 

Lire la suite

18/09/2009

MCG : l'UDC, mais en pire

Le MCG se distingue cet automne par son obsession du frontalier et de l'étranger. C'était moche, ça dérape. On avait cru toucher le fond avec les campagnes de l'UDC mais ils ont fait encore mieux. Le torchon du MCG réclamant le "nettoyage" de Genève de la "racaille" avec photos est ignoble.

Même si ce type de mouvement protestataire peut, parfois mettre le doigt sur de vrais problèmes, la manière dont il le fait devrait le mettre au ban du monde politique. Non, surtout pas interdire car ces tristes individus ne rêvent que d'une chose : jouer les victimes du méchant système. C'est à chaque électeur de les mettre, démocratiquement, au ban du monde politique plutôt qu'au banc du Grand Conseil.

Démagogie socialiste à Plainpalais

Voici comment on envoie de jeunes militants socialistes tromper l'électeur. Dialogue vécu un dimanche de septembre au marché de Plainpalais :

Le jeune militant : bonjour, vous voulez signer, c'est pour une augmentation des allocations familiales ? Vous recevrez 300 francs par enfant au lieu de 200.

L'électeur (avec enfants) : non merci, c'est nos impôts qui vont financer ça !

Le jeune militant : Mais non, ne vous faites pas de souci, c'est les entreprises qui vont payer !

 

Lire la suite

07/09/2009

Le Candidat et l’Indifférent

Au cours d’une campagne électorale, le candidat ou le militant se trouve souvent confronté à des gens fâchés, amers, déçus ou pire, complètement indifférents. Au citoyen fâché, on peut donner au moins donner l’occasion d’exprimer sa mauvaise humeur. Ça (lui) fait du bien permet souvent de corriger une fausse. Pourtant, tout n’est pas négatif car celui qui s’exprime sur le fond fait aussi passer le message qu’il attend encore quelque chose de la politique.

Lire la suite

30/07/2009

La gauche genevoise s’affranchira-t-elle de ses loyautés maoïstes ?

 

Article de Nguyen Thi Xuan Trang, médecin généraliste et candidate au Grand Conseil sur la liste No 1 Les Radicaux.

Le dalaï-lama sera à Genève le 6 août. Et vraisemblablement, personne à Genève ne souhaite lui accorder les honneurs d’un accueil officiel. Certes, il n’est pas un chef d’Etat, le Tibet étant toujours sous domination chinoise. Rien ni personne ne peut donc obliger les autorités genevoises à l’accueillir. Mais qu’importe : le dalaï-lama mérite un accueil officiel et digne. En raison des valeurs qu’il représente, et en particulier à Genève. Accueillir ce Prix Nobel de la Paix, quoi de plus naturel dans la cité qui a donné naissance aux deux premiers titulaires de ce prix - Henri Dunant et Elie Ducommun ? Accueillir ce chef spirituel, qui s’avère un modèle de tolérance politique et religieuse, quoi de plus naturel dans cette ville qui fut la Rome protestante, et qui est devenue la Rome laïque, terre d’asile de tous les cultes ?

 

Lire la suite

07/05/2009

La 5ème session du Conseil des droits de l'homme examinera le Vietnam le 8

 

Trente quatre ans après l'unification du pays, plus de vingt ans après la politique dite d'ouverture « Doi moi » économique et touristique, le Vietnam va devoir s expliquer sur ses violations des droits de l'homme. Rapport accablant des ONG sur place. Le Vietnam sera examiné le 8 mai 2009 au cours de la 5ème session du Conseil des droits de l'homme qui se tiendra au Palais des Nations de Genève du 4 au 15 mai prochains. Les trois pays examinateurs pour le Vietnam sont le Burkina Faso, le Canada et le Japon. Le rapport des ONG dont Amnesty International, Human Rights Watch,  International Federation of Human Rights, Viet Nam Committee on Human Rights,  PEN International est accablant. 

Lire la suite

02/05/2009

Détention administrative pour les multirécidivistes violents - un débat public

Lundi soir à 20h, le Parti radical genevois organise un dialogue avec la population pour débattre du problème posé par certains multirécidivistes, sans titre de séjour et violents qui rendent pénible et dangereuse la vie dans certains quartiers de notre ville. Une pétition circule depuis le début de la semaine, les signatures s'accumulent. La réunion aura lieu au Cercle de l'Espérence, rue de la Chapelle 8 aux Eaux-Vives. Frédéric Hohl (chef de groupe radical au Grand Conseil) et Pierre Maudet (conseiller administratif de la Ville de Genève) seront présents.

 

Lire la suite

19/10/2008

Leçons de campagne

La campagne qui s'achève a été l'occasion de rencontrer beaucoup de gens, sur les marchés, autour des stands. Hostiles parfois, sceptiques souvent, intéressés aussi, désabusés ou fâchés trop souvent.

Ce fut passionnant et très fatiguant quant il faut concilier une campagne de terrain avec avec un emploi à plein temps, une vie de famille et le sport (un marathon et demi depuis ce dernier mois). Ce blog en a souffert, il revivra.

J'ai rencontré des citoyens fâchés, de tout et parfois de rien. Fâchés de n'avoir pas la vie qu'ils voulaient, l'impression qu'on ne les écoutait pas. Qu'ils ne comprenaient plus ce monde qui les entoure. Ce qui m'a le plus frappé, c'est le très grand nombre de citoyens qui disaient ouvertement leur indlfférence pour le vote, la politique et peut-être la démocratie dans laquelle ils vivent. Ma plus grande satisfaction : quitter un abstentionniste depuis 30 ans avec l'impression qu'il va voter. C'est arrivé.

El la rencontre avec les autres candidats sur les stands. Par dessus les différences idéologiques, on sent une même passion pour les idées et pour la chose publique. L'envie de participer à la recherche de solution originales au cours des quatre prochaines années. Elu ou non ? Même si la vie ne s'arrête pas au verdict populaire de dimanche soir, aucun candidat ne peut subir sans une certaine appréhension ce jugement posé sur lui-même. Pour ceux d'entre nous qui se trouveront en fin de liste, affronter le regard des autres. Pourtant, ceux qui se sont le plus investis sur le terrain ne seront pas forcement les mieux notés par le souverain. On oubliera pas non plus l'ambiance au sein de sa liste qui mélange l'esprit d'équipe et une certaine concurrence interne.

J'espère que les Constituants sauront s'écouter les uns les autres et explorer toutes les pistes, sans se laisser aveugler par les doctrines, d'où qu'elles viennent. Qu'ils seront toujours décents et courtois. Qu'ils s'entoureront d'avis et examineront ce qui a été fait ailleurs par d'autres, les réussites comme les échecs.

Liste No 1 - Radical ouverture

30/09/2008

Concilier sport et campagne électorale

IMG_1782ter.jpg

1h38' sur le semi-marathon. A battre l'année prochaine.