16/06/2015

Jeunes socialistes : le buzz à tout prix

Avec leur attaque frontale et grossière contre le mariage, les jeunes socialistes se sont vraiment plantés. Sauf à penser qu'ils en sont réduits à ça pour faire parler d'eux. En le qualifiant de "construction éculée", ils démontrent un esprit sectaire qui n'honore pas la jeunesse. C'est vrai, les sections "jeunes" de tous les partis sont souvent à l'origine de propositions qui ouvrent de nouvelles perspectives ou défrichent des terrains encore vierges. Un bon débat public n'a jamais fait de mal. Si l'on le fait pas de folles propositions quand on a 20 ans, quand les fera-t-on ? Service civil, mariage pour tous, voire même le revenu inconditionnel de base ont fait réfléchir et ouvert des débats.

Mais s'attaquer au mariage en le dénigrant dans les termes choisis par les jeunes du PS est simplement offensant pour tous ceux qui s'y sentent bien, sans même parler de ceux pour lesquels il représente un symbole important pour des raisons religieuses. Une démarche d'autant plus gratuite que de nos jours, personne n'est contraint de se marier s'il ne le souhaite pas. La reconnaissance pratique et légale du concubinage ou du partenariat enregistré ont supprimé l'obligation sociale de passer devant le maire et / ou l'autorité religieuse pour former une unité de vie et offrir un cadre raisonnablement stable à des enfants. Là, il ne s'agit pas de réformer une institution qui fonctionne mal mais de liquider quelque chose où beaucoup se retrouvent, s'ils le souhaitent. C'est très différent.