virus

  • Sortie de crise : comment arriver à une immunisation collective ?

    Après trois semaines de confinement plus ou moins intense, on commence réfléchir publiquement à la sortie de crise. Sortie temporaire avant une reprise ou sortie définitive ? Sortie brutale ou progressive ? Plusieurs questions se posent. Peut-on sortir de la crise sans passer par une immunisation de masse, généralement placée autour de 60% de la population ? Si c'est la seule porte de sortie, comment peut-on l'atteindre sans vaccin, généralement attendu dans un délai de 9 à 18 mois ?

     

    Lire la suite

  • Pourquoi ne pas ouvrir les marchés, avec des modalités adaptées ?

    Les magasins d'alimentation et les grandes surfaces sont ouverts, avec des précautions. Files organisées à l'extérieur (pas toujours, cependant), un nombre limité de clients admis en même temps, une distance sociale respectée. Pourquoi ne pas ouvrir les marchés selon les mêmes modalités ? 

    On pourrait organiser un accès distancié aux stands des producteurs. Les autorités communales pourraient autoriser les stands à se disperser en dehors de leurs espaces habituels. Je pense qu'il n'est en tous cas pas plus risqué d'avoir des gens à l'extérieur pour faire leurs courses que de les faire défiler dans un lieu clos, avec un passage obligé aux caisses. De plus, encourager la consommation de fruits et légumes n'est certainement pas une mauvaise chose à un moment où l'inaction et le confinement pourraient conduire une partie de la population a prendre du poids...

    Ce serait en plus une manière de soutenir les efforts de nos agriculteurs. La vente directe ne peut pas convenir à tous, notamment parce qu'elle implique le plus souvent d'avoir un véhicule, ce qui n'est de loin plus le cas de la majorité de la population urbaine.